Publié le: 18/10/2021 @ 22:37:09: Par Nic007 Dans "Google"
GoogleGoogle a récemment modifié ses plans de temps concernant les fonctionnalités qui seront publiées au cours de la prochaine période. La chronologie de Privacy Sandbox a également été mise à jour ce mois-ci, et Chrome ne commencera apparemment pas à tester FLoC et d'autres technologies avant le premier trimestre de l'année prochaine . Google retarde notamment la phase de test des technologies "Showing Relevant Content and Ads" . Les deux API impliquées sont FLoC (nouvelle technologie axée sur la confidentialité pour la publicité et d'autres cookies de suivi de groupe) et FLEDGE , qui permet le remarketing sans que des tiers puissent suivre la navigation des utilisateurs sur les sites. Le début des tests était initialement prévu pour le quatrième trimestre 2021, mais il reste maintenant trois mois à attendre. Dans un communiqué, Google a également expliqué que :

"Avec la mise à jour du programme privacysandbox.com ce mois-ci, nous ajustons légèrement les délais de certaines propositions, notamment FLoC et Fledge. Nous avons reçu des commentaires substantiels de la communauté Web lors de la première preuve d'origine pour FLoC, et nos équipes travaillent sur des modifications de la proposition qui améliorent la confidentialité des personnes sans inciter les gens à passer à des alternatives pires comme les empreintes digitales."
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/10/2021 @ 22:34:56: Par Nic007 Dans "Economie"
EconomieDe lourdes accusations pleuvent pour Amazon . Le géant du e-commerce, déjà sous l'œil de l'antitrust européen en raison de sa double "âme" de marketplace et de vendeur, s'est retrouvé au centre d'une enquête de l'agence britannique Reuters pour certaines pratiques opaques et anticoncurrentielles adoptées en Inde , l'un des marchés les plus dynamiques et potentiellement les plus rentables. Les accusations découlent d'un certain nombre de documents internes publiés par l'agence de presse (e-mails, projets et plans stratégiques), qui divulgueraient une stratégie manipulatrice pour prioriser les produits propriétaires d'Amazon (qui copiaient) au détriment des propositions similaires d'autres marques. De son côté, l'entreprise américaine a voulu rejeter avec force toutes les accusations.

Comme on peut le voir sur les documents, Amazon aurait mis en place une stratégie en deux temps, d'abord en scannant et en copiant les produits les plus populaires sur le marché indien et, par la suite, en poussant la vente de solutions propriétaires (plutôt que celles de la concurrence) par un « ajustement » des résultats du moteur de recherche interne. D'où les demandes pressantes de la Commission européenne de séparer les deux activités. Pour atteindre cet objectif, l'entreprise fondée par Jeff Bezos aurait utilisé deux outils absolument centraux : d'une part, les « vues en un coup d'œil », c'est-à-dire les données qui indiquent les produits les plus consultés par les consommateurs en fonction de recherches sur Amazon ; d'autre part, la modification de l'algorithme de recherche via l' ASIN (Amazon Standard Identification Number), le code qui identifie chaque produit hébergé dans le commerce électronique.

La réponse d'Amazon ne s'est pas fait attendre et va diamétralement à l'opposé du contenu de l'enquête rapporté par Reuters . Le géant du commerce électronique a rejeté les accusations portées contre l'expéditeur, arguant par l'intermédiaire d'un porte-parole qu'« il n'est pas possible de confirmer la véracité ou non des informations et déclarations rapportées, car l'agence de presse n'a pas partagé les documents avec Amazon ou leur origine. ". Dans tous les cas, la société américaine a tenu à préciser que " les informations rapportées ne sont pas correctes et ne sont pas étayées par des faits. Amazon continue de s'efforcer d'apporter un excellent service à ses consommateurs et d'aider les petites entreprises indiennes à atteindre des clients dans tous les domaines. ".
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/10/2021 @ 22:31:20: Par Nic007 Dans "Apple"
AppleLes prochains processeurs Apple Silicon pourraient s'appeler M1 Pro et M1 Max . Cela a été rapporté par Mark Gurman de Bloomberg dans sa dernière newsletter , grâce au rapport d'un développeur qui l'a informé qu'il avait vu ces noms apparaître dans les journaux de ses applications, ainsi que la résolution des affichages du nouveau MacBook Pro . Le fait qu'il y ait deux noms distincts fait sens : les nouveaux M1 devraient en effet monter jusqu'à 10 cœurs sur le CPU, avec 8 cœurs hautes performances et 2 cœurs économes en énergie (contre 4 et 4 du M1 actuel), mais ils devraient également différer sur le plan graphique, avec 16 ou 32 cœurs pour le GPU .

Nous avons longtemps appelé cette nouvelle génération M1X , et il est encore probable qu'Apple choisisse ce nom. Par exemple, dans le monde mobile, Apple a déjà utilisé le X final sur la puce A12X, qui était en fait un A12 amélioré. Dans le même temps, il est logique que, au moins en interne, les nouveaux M1 soient toujours distingués.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/10/2021 @ 22:29:39: Par Nic007 Dans "Telecoms"
TelecomsLe Parlement européen avance à grands pas vers un nouveau renouvellement du Roam Like at Home , c'est-à-dire le règlement européen qui depuis 2017 a aboli les coûts de roaming au sein de l'Union européenne. Jeudi dernier, 14 octobre, la Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie du Parlement européen (Itre) a adopté le texte du règlement, qui permettra de renouveler (et d'étendre) les directives pour l'itinérance gratuite. La réglementation actuelle expirera en 2022 et un renouvellement est prévu pour 10 ans supplémentaires, avec une baisse progressive des coûts pour les opérateurs d'ici 2032.

Le nouveau règlement ne sera pas seulement une extension du précédent, mais étendra et étendra les installations pour les citoyens européens, en prenant également soin de contenir les coûts pour les gestionnaires. En premier lieu, avec le nouveau texte, il sera interdit aux opérateurs de réduire la qualité du service à ceux qui sont en itinérance : les opérateurs seront obligés de fournir la meilleure qualité de service possible, égale à celle du pays d'origine . Pour simplifier, si en Belgique notre plan tarifaire prévoit une connexion 4G, les opérateurs d'itinérance doivent fournir un service égal (si disponible) en externe. De plus, les appels vers les numéros d'urgence seront toujours gratuits et incluront également la possibilité de transmettre des informations sur la position de l'appelant (toujours sans frais supplémentaires). Le nouveau règlement n'est pas encore entré en vigueur, mais il ne semble pas y avoir d'opposition au sein de l'Union européenne.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/10/2021 @ 19:54:56: Par Nic007 Dans "Musique"
MusiqueLors de l'événement Apple Unleashed, la première nouveauté annoncée par la firme de Cupertino était un nouveau forfait pour Apple Music : c'est l'abonnement le moins cher de tous les temps et s'appelle Voice Plan (car il a été conçu pour être utilisé avec Siri). Voici un résumé des caractéristiques de ce nouveau plan :

Coût de 4,99 $ / mois
Disponible pour 1 personne
Contrôlable avec Siri
Toutes les chansons, listes de lecture et stations Apple Music
Uniquement disponible sur les appareils Apple

Les grandes différences par rapport au forfait individuel sont au nombre de deux : il n'est pas possible d'utiliser le forfait vocal sur des appareils non Apple et il n'y a pas d'audio spatial et sans perte . Le nouvel abonnement sera également disponible immédiatement en Europe : nous ne connaissons pas le prix, mais nous imaginons une conversion 1: 1 et, par conséquent, un coût de 4,99 € par mois .
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/10/2021 @ 19:53:55: Par Nic007 Dans "Jeux Vidéos"
Jeux VidéosLe New York Times rapporte qu'après l'expiration des contrats fin 2022, l'association internationale de football FIFA exigera plus du double de ce qui a été convenu pour les droits de dénomination d'EA. Les négociations difficiles peuvent être considérées comme la raison d'envisager de renommer la populaire série de jeux. Selon le rapport, c'est un milliard par cycle de quatre ans.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 18/10/2021 @ 19:52:57: Par Nic007 Dans "Sécurité"
SécuritéPlus de la moitié des entreprises envisagent de déployer des solutions d'authentification sans mot de passe , tandis que 46% des utilisateurs ont déclaré que les problèmes liés aux identifiants compromis sont l' un des aspects les plus frustrants et les plus préoccupants concernant la sécurité en ligne. Ce sont deux des conclusions du nouveau rapport publié par Duo Security, la société Cisco qui traite des services d'accès sécurisés. L'étude Duo Trusted Access 2021 révèle que les entreprises abandonnent les mots de passe au profit de méthodes d'authentification à faible impact qui peuvent offrir une meilleure protection à leurs employés : rien qu'au cours de la dernière année, le nombre total d' authentifications multifactorielles (MFA) gérées par Duo a augmenté de 39 %, la biométrie augmentant de 48 %.

L'analyse - que vous pouvez retrouver ci-dessous en version complète - est basée sur les données clients mondiales de Duo : plus de 36 millions d'appareils, 400 000 applications uniques et 800 millions d'authentifications mensuelles. Dans un scénario où les entreprises de tous les secteurs continuent d'utiliser le travail à distance via l'utilisation de plusieurs appareils , les systèmes de contrôle d'identité non traditionnels se répandent main dans la main pour garantir un accès sécurisé aux applications. Le même choix est fait par les mêmes utilisateurs qui préfèrent utiliser des méthodes d'authentification sans mot de passe (71 % des smartphones interrogés par la recherche utilisent la biométrie). Tout cela est aussi grâce à la diffusion de WebAuthn , dont l'utilisation a quintuplé depuis 2019. Il s'agit d'un standard créé en collaboration avec le World Wide Web Consortium (W3C) qui permet de stocker et de valider en toute sécurité des données biométriques directement sur l'appareil et pas dans une base de données centralisée.

Enfin, l'étude met en évidence une forte croissance de l'utilisation des VPN et autres outils d'accès sécurisés, mais aussi une recrudescence des tentatives d'accès frauduleuses (multipliées par 2,4). Dans le même temps, le nombre de pannes dues à des appareils obsolètes a augmenté de 33 % au cours des deux dernières années. Tout cela signifiera que l'abandon des mots de passe sera un changement qui améliorera considérablement l'expérience de connexion pour la grande majorité des utilisateurs, tout en la rendant plus sûre.
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 15/10/2021 @ 21:52:35: Par Nic007 Dans "Consoles"
ConsolesLes joueurs PlayStation peuvent désormais utiliser le service PlayStation VR depuis cinq ans . La technologie VR s'est considérablement développée au fil des ans, et il existe maintenant plusieurs centaines de jeux qui peuvent être expérimentés en réalité virtuelle. Il y a toujours une offre de jeux, donc les dates de sortie de "Moss: Book 2", "Wanderer" et "After the Fall" sont toujours en attente. Le matériel - manette et casque - sera également mis à jour prochainement. Dans le cadre du cinquième anniversaire, si vous avez un abonnement à PlayStation Plus, vous obtiendrez trois jeux en novembre sans frais supplémentaires. Cependant, on ne sait pas encore quels jeux sont impliqués.

Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 15/10/2021 @ 21:44:11: Par Nic007 Dans "Google"
GoogleC'est un changement de cap décisif par rapport aux plans initiaux. Google a en effet abandonné l'idée de proposer à ses utilisateurs la possibilité d' ouvrir des comptes bancaires . La décision intervient environ deux ans après l'étude du projet et l'identification des ressources humaines pour l'orienter. S'il ne s'agit que d'un retour en arrière momentané ou d'un renoncement définitif, seul le temps nous le dira. La certitude pour l'instant est que Google ne devient pas aussi un grand nom de la finance .

Nul doute que l'abandon de l'idée d'offrir des comptes bancaires à ses utilisateurs est un signal important pour la multinationale de Mountain View. Le projet était ambitieux et mis en noir et blanc. Les utilisateurs du portefeuille numérique Google Pay auraient pu s'inscrire pour activer des comptes chèques avancés et des cartes de débit physiques sur le réseau Mastercard . Sans commissions mensuelles et exigences minimales et donc sous le signe d'une simplicité maximale. En plein style Google, pourrait-on dire.

En parallèle, un certain nombre de grandes et petites institutions financières, dont Citigroup et Stanford Federal Credit Union , offriraient le service. L'unité Alphabet Inc qui fait référence à Google avait déjà identifié le nom des comptes, Plex, et défini le fonctionnement des offres. Ils se synchroniseraient avec Google Pay et conserveraient la marque Google et bancaire. Cependant, que quelque chose n'allait pas parfaitement dans le bon sens dans l'idée d'offrir des comptes bancaires à ses utilisateurs était ressorti du non-respect du calendrier . Bien sûr, la pandémie était en cause, mais les débuts en 2020 semblaient immédiatement impossibles. Aux échéances manquées s'est ajouté les adieux - en avril de l'année dernière - du cadre de Google Pay qui a soutenu le projet. Et c'est cette dernière circonstance qui a poussé Google à arrêter le plan. L' absence du personnage clé a privé le projet de l'élan le plus important.

Fait intéressant, la liste d'attente des utilisateurs désireux de devenir clients s'allongeait de mois en mois. Juste avant la propagation de la pandémie, 400 000 personnes avaient manifesté leur intention d'enquêter sur le projet de comptes bancaires. L'abandon du projet ne coïncide pas avec l'adieu à l'intérêt pour le secteur financier. Citigroup lui-même a révélé qu'il cherchera d' autres moyens de travailler avec Google à l'avenir .
Lire la suite (0 Commentaires)
Publié le: 15/10/2021 @ 20:09:56: Par Nic007 Dans "Android"
AndroidLa prise en charge des applications Android dans Windows 11 est probablement la fonctionnalité la plus attendue des utilisateurs, car … nous devrons attendre. En fait, Microsoft n'a pas publié cette option avec Windows 11, promettant vaguement que d' ici la fin de l'année, il sera possible de tester son fonctionnement via le programme Windows Insider . Des méandres des réseaux sociaux chinois, cependant, viennent maintenant quelques images qui nous font discuter.

La première image est petite mais significative. Comme spécifié dans la légende, il est observé à partir de la barre des tâches que plusieurs instances de la même application (WeChat, en particulier) s'exécutent simultanément . C'est quelque chose qui n'est pas possible même sur Android, net des personnalisations du fabricant, et c'est une aubaine dans l'utilisation multitâche, ce qui sur les plates-formes de bureau est plus que possible. Cela dit, il est difficile de comprendre son potentiel et surtout ses limites à partir d'une seule capture d'écran, donc pour le moment on ne peut qu'espérer, mais sans plus.

Un peu moins significatif est la deuxième capture d'écran, qui nous montre en tout cas comment les applications Android sont bien intégrées au niveau du système d'exploitation. Ils seront en effet présents dans la barre des tâches, comme toute autre application, sur laquelle vous pourrez également les « épingler ». Il y a un aperçu de la même application au survol de la souris , et il sera évidemment possible de faire glisser et de redimensionner les fenêtres à volonté, ainsi que d'interagir via le clavier, le trackpad et les commandes tactiles (si disponibles). En fait, les applications Android devraient ressembler et se comporter comme des applications Windows , sans leurs graphismes, certainement pas en parfaite harmonie avec celles de Microsoft.

Bref, on attend beaucoup de cette fonction, qui n'a en réalité jamais changé les tables où elle était disponible (Chromebook et Windows lui-même, via des logiciels tiers). Mais si l'intégration de Microsoft se fait aussi bien qu'il y paraît, si les applications fonctionnent correctement et que leur disponibilité est large, les choses pourraient changer.
Lire la suite (0 Commentaires)
Informaticien.be - © 2002-2021 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?