Publié le: 08/06/2022 @ 19:05:25: Par Nic007 Dans "Social"
SocialL'histoire de la spéculation offre souvent des exemples de personnes qui ont acheté des produits pour quelques dollars ou euros et qui ont ensuite gagné des millions grâce à la vente, mais cela pourrait être, au contraire, l'un des plus néfastes. En 2021, l'entrepreneur d'origine iranienne Sina Estavi , qui travaille dans l'industrie de la cryptographie, a acheté le NFT du premier tweet de Jack Dorsey pour 2,9 millions de dollars (argent reversé à une association caritative). Un an plus tard, en avril 2022 , l'homme décide de le revendre pour 50 millions de dollars , déclarant qu'il en reverserait la moitié à des associations caritatives et investirait le reste dans son entreprise. Le problème, c'est que les offres s'élevaient à seulement 7 000 $ . Au cours du mois, la valeur a bondi à 30 000 $, mais maintenant l'offre d'achat est de 0,0166 ETH, soit environ 29 $ ! Pas content, Sina Estavi , qui a eu plusieurs problèmes en Iran (il s'est retrouvé en prison pendant 9 mois pour "trouble du système économique"), a également décidé d'enchérir sur le premier tweet d'Elon Musk après l'acquisition de Twitter (qui est actuellement en doute fort).
Poster un commentaire
Vous ne pouvez plus poster de commentaire sur cette actualité car elle a été clôturée. Voulez-vous continuer cette discussion sur le forum?

Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?