Test du D-Link MyPocket Routeur, le DIR-457
Publié le 16/05/2011 Dans Réseaux
Les connexions mobiles se démocratisent avec les années, et même si on trouve de plus en plus de périphériques compatibles avec les connexions 3G, il n'est pas rare encore d'avoir un portable ou une tablette dépourvue de connectivité 3G. Que faire dès lors, investir dans un modem USB, dans un nouveau portable ou existe-t-il une solution plus simple? La solution: un routeur 3G bien sûr!

images/articles/article9820/001.jpg

Livré avec sa housse et son câble mini USB, le routeur MyPocket est tout petit, il rentre dans la poche et peut se balader sans problème dans la malette du portable pour ne pas rester bloqué en route. Assez léger, le routeur ne pèse en effet que X grammes, il n'est pas non plus bien grand du haut de ses x/x/x millimètres.

images/articles/article9820/002.jpg

Le routeur peut fonctionner en routeur WiFi, ou en simple modem USB si vous ne voulez connecter que votre machine. En routeur WiFi, il permet un encryptage WEP ou WPA/WPA2, mais il vous faudra l'activer car de base la sécurité est tout simplement inexistante. La puissance du WiFi est à la taille du périphérique, ridicule. Si vous voulez vous y connecter à quelques mètres sans obstacle cela sera efficace, ajoutez y 1 ou 2 mur et 20mètres et vous n'aurez quasi plus aucun signal disponible. Bref, pensez qu'il vous faudra être proche de votre routeur mobile si vous voulez surfer, il n'est pas prévu pour connecter toute une maison avec une connexion de secours.

Le WiFi est limité en b et g et ne supporte pas le mode n par ailleurs.

images/articles/article9820/003.jpg

Le routeur dispose également d'une batterie, il peut fonctionner sur secteur ou sur batterie de 1330mAh pour une utilisation 100% nomade. En utilisation intensive, le routeur peut tenir jusqu'à 2 bonnes heures d'utilisation. Pour une longue utilisation il vous faudra de fait le brancher à une alimentation mini USB, mais pour un mode secours sur un salon, à la plage ou si votre ADSL est en panne, un petit coup de 2h pourra suffire.

images/articles/article9820/004.png

Le routeur dispose d'une interface web pour la configuration, en plus d'un logiciel disponible pour Windows. L'interface web est assez riche et permet par exemple de gérer un DMZ, le firewall intégré, le serveur DHCP, le WiFi, le DDNS, etc. Bien des choses pour un si petit compagnon.

images/articles/article9820/005.png

Après une longue utilisation, il faut se rendre à l'évidence de la praticité de la bête. Pas besoin d'installer un driver, pourri, sur sa machine, on insère la carte SIM et un simple accès WiFi sur sa machine et c'est parti pour surfer en ligne avec un partage en parallèle sur la tablette, le mobile, etc... Si vous l'utilisez également pendant une longue durée, il faudra le sortir de sa protection car il produira beaucoup de chaleur.

Question prix, comptez 175€ tout de même, ce n'est pas bon marché et plus du double d'une bonne clé 3G. C'est probablement la plus grosse faiblesse de l'appareil, mais quand on aime...

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
7 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?