LEGO Ninjago : Nindroids
Publié le 02/12/2014 Dans PSV
Changement de formule.

Développé par Hellbent Games, LEGO Ninjago : Nindroids abandonne la tournure stratégie choisie pour le premier volet DS au profit d'une construction beaucoup plus proche des épisodes sur consoles de salon. Basé sur les cinq premiers épisodes du dessin animé, NINJAGO: Les Maîtres du Spinjitzu, ce titre d'action/aventure vous propulse dans la nouvelle Ninjago City qui se trouve menacée par le diabolique Overlord et son armée de Nindroids. En incarnant votre Ninja préféré (Jay, Zane, Cole, Kai ou Lloyd), vous devrez venir à bout de 30 niveaux avec l’aide de super véhicules, d’armes spéciales et de nouvelles Techno-lames, tout en accomplissant des missions pour tenter de sauver la ville. Hélas, le titre est également ultra linéaire, et chaque énigme apparaît automatiquement mâche par l'ordinateur. Si l'intelligence artificielle sait se battre, aucune réelle barre de vie n'est à surveiller dans Ninjago puisque votre avatar revient instantanément à la vie après n'importe quelle défaillance, sans aucun malus qui plus est.

Conçu pour un jeune public, cet opus ne propose pas une profondeur de jeu très importante, mais demeure plutôt plaisant à jouer. Pour varier un peu les tâches, il sera possible de s'équiper en Samurai X, d'éliminer les ennemis à bord du Ninjacopter de Zane, tirer des missiles depuis le superjet de Kai, conduire le tout-terrain de combat de Jay, détruire les rues à bord de la foreuse de Cole ou encore traverser la forêt sur le Dragon d'Or de Lloyd. Entre deux combats, vous pourrez rejoindre le centre-ville de la nouvelle Ninjago City, qui abrite le Grand Dojo de Sensei Dareth, la borne d’arcade et le bar à nouilles.

Techniquement à la hauteur ?

En son temps, LEGO Ninjago n'était pas très flatteur sur Nintendo DS. Cet épisode Nintroids affiche un graphisme heureusement beaucoup plus abouti, même si teinté de couleurs très synthétiques, et quelques effets spéciaux sympathiques. Pas de quoi pousser la PS Vita à son paroxysme, puisqu'il s'agit d'un portage direct de la 3DS sans grande amélioration à constater (les personnages un peu plus fins peut être). Quelques cinématiques sont de la partie, afin d'apporter un peu de dynamisme, et l'animation ne rencontre aucune défaillance. Malgré la présence d'une bonne trentaine de missions différentes, le challenge reste limité, surtout qu'aucun multijoueur n'est proposé cette fois. La prise en main est très accessible, dans la lignée des autres opus portables des LEGO. La bande son n'est pas plus dynamique, avec des musiques extrêmement discrètes et des bruitages trop rares.

VERDICT

A l'image de son prédécesseur, LEGO Ninjago Nintroids est un jeu dédié aux plus jeunes joueurs. Les autres trouveront le titre beaucoup trop limité en contenu pour pleinement convaincre, surtout que sa réalisation graphique aurait mérité un peu plus d'éclats, en particulier sur PS Vita où le jeu est quasiment identique à son homologue 3DS !

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
5 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?