Test du HTC One X, 15 jours avec la bête!
Publié le 05/06/2012 Dans GSM
Introduction
Le HTC One X a été annoncé il y a quelques mois déjà, et est disponible dans toutes les bonnes boutiques en Belgique. Mais, premier smartphone à quatre coeurs, il se voulait être une réplique à la future annonce de Samsung sur son Galaxy S III, et d'essayer de récupérer une place de leader au sein de la communauté geek.

images/articles/article12153/001.jpg

Basé sur le NVidia Tegra 3, HTC nous propose quatre coeurs à 1.5GHz, ainsi qu'un GPU ULP GeForce. D'une taille quasi similaire (134.4 x 69.9 x 8.9mm) au Samsung Galaxy S2, le smartphone est plutôt léger avec ses petits 130 grammes tout mouillé, batterie comprise. Et c'est une première pour le genre, HTC a décidé d'intégrer directement la batterie dans le téléphone, vous en empêchant de la changer tout en simplifiant le design du téléphone et en en réduisant l'épaisseur.

Mais faut-il réellement autant de puissance dans un téléphone? Aujourd'hui, difficile de répondre oui, on a beau avoir de plus en plus de jeux d'une qualité parfois étonnante, pour une utilisation normale, voir intensive, en dehors des jeux, on ne voit pas pratiquement la nécessité de quatre coeurs, deux suffisaient amplement pour avoir une bonne fluidité sur une application GPS tout en téléphonant et en laissant tourner quelques services en fond. Il n'est d'ailleurs pas rare de trouver des machines de bureau qui disposent de bien moins de puissance aujourd'hui que ce que l'on a maintenant en poche.

images/articles/article12153/002.jpg

En dehors de la puissance, le HTC One X embarque tout ce qu'embarquaient les modèles précédents à savoir GPS, FM avec RDS, accéléromètre, gyroscope, compas, et détecteur de proximité qui fait le plaisir des aficionados de l'iPhone depuis des années.

images/articles/article12153/003.jpg

L'écran est une des choses probablement le mieux réussi sur le One X, un gros écran IPS LCD2 de 4.7 pouces en 720x1280 pixels, cela laisse largement de la place pour surfer en toute tranquillité lorsque vous êtes mobiles, et pour regarder toutes les vidéos que vous avez envie. De ce côté, même si le S2 était une réussite, on peut voir une évolution certaine entre les deux modèles.

images/articles/article12153/004.jpg

Poster un commentaire
Vous devez être identifié pour accéder à cette fonctionnalité

Utilisateur
Mot de passe
 
 Notre Avis
8 / 10
Informaticien.be - © 2002-2022 AkretioSPRL  - Generated via Kelare
The Akretio Network: Akretio - Freedelity - KelCommerce - Votre publicité sur informaticien.be ?